La sophrologie

    "Une pause dans le temps pour se retrouver..."

     

      Depuis quelques années, on entend beaucoup parler de sophrologie, et pour cause... Elle a su prendre sa place et être reconnue dans ce monde ou le stress, le manque de temps, la quête de réussite ont pris trop d'importance ; mais que vient faire la sophrologie dans tout ça me direz-vous ?

      Et bien, grâce aux respirations pratiquées, aux exercices "dynamiques", aux visualisations positives que l'on pratique lors d'une séance, on va prendre du temps pour soi, pour se retrouver, s'accepter, créer des sillons positifs, être en paix avec soi-même et rayonner... Oui, énoncé de cette façon, tout cela paraît idyllique, c'est vrai, mais pratiquer la sophrologie, c'est un peu comme une hygiène de vie que l'on met en place : on active nos propres ressources, on développe nos capacités, on se reconnecte avec nos propres valeurs et avec nos émotions... On vit plus sereinement dans le moment présent et tout cela nous aide au quotidien à réellement harmoniser notre corps et notre esprit.

      Et lorsque l'on se sent en harmonie avec soi-même, on se sent en harmonie avec les autres... On retrouve notre juste place, on prend conscience de ce qui est bon pour nous et de notre valeur en tant que personne, on savoure, on profite du moment présent.

      Pour expliquer brièvement, je dirais que la sophrologie est une sorte de (grande) boîte à outils, dans laquelle vous pourrez piocher le bon outil selon votre besoin : prendre du recul, se préparer à la naissance d'un enfant, pour une compétition ou un examen, gérer son stress ou la douleur, surmonter une situation difficile, mieux comprendre et contrôler ses émotions, faire face à un burn-out, retrouver confiance en soi... Autant de difficultés ou de besoins que l'on peut rencontrer dans la vie...

      Il s'agit d'une méthode de développement personnel et d’accompagnement vers l’accomplissement de soi, afin de prendre conscience de que l’on ressent ici et maintenant, d'être à l’écoute de son corps et de ses sensations, ce qui amène à la connaissance de soi, à développer ses capacités et permet d'aborder plus harmonieusement les difficultés de la vie, trouver des ressources en soi et les développer, s’épanouir, vivre mieux au quotidien.

      On effectuera un travail de perception au niveau mental et corporel, qui aboutira donc à la conscience de soi, à l'importance de la relation au corps et au relâchement corporel. On pratiquera le relâchement musculaire, on effectuera des exercices de respiration et de pensée positive, tout cela dans le but de faire communiquer le corps et l’esprit de la meilleure façon possible.

    Vaste programme oui... Mais cela vous mènera à l'autonomie avec beaucoup de douceur et de bienveillance.

    Pour en savoir un petit peu plus...

      La sophrologie a été crée en 1960 par le Dr Alfonso  Caycedo,  neuropsychiatre colombien. Elle est née d’inspirations orientales : la méditation Bouddhiste, le yoga Indien et le zen Japonnais.

    Etymologiquement, elle vient du grec «sos» : harmonie ; «phren» : conscience/esprit et «logos» : étude. Ce que l'on peut donc traduire par l’étude de l’harmonisation de la conscience. C'est réellement une méthode complète de relaxation et de connaissance de soi.

    On y retrouve 4 grands principes :​ 

    • Intégration du schéma corporel

    • Action positive

    • Réalité objective

    • Adaptabilité

      Ces 4 grands principes sont chers à tous les sophrologues, et je m'engage moi-même à les respecter et suivre le code de déontologie du sophrologue.

      Pour rappel, la sophrologie ne se substitue pas à un traitement prescrit par un médecin, et elle ne remplace pas non plus un suivi médical.

    Pour en savoir plus sur le code de déontologie des sophrologues : 

    Cliquer ici 

    ou copier le lien suivant : 

    https://www.chambre-syndicale-sophrologie.fr/deontologie-sophrologie/